Violences sexuelles en RDC: l'OMS présente ses excuses

L'OMS présente ses excuses "sans réserve" aux victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo, commises par des membres du personnel lors de l'épidémie d'Ebola entre 2018 et 2020.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles