Violences sexuelles dans l’Église : le cardinal Jean-Pierre Ricard avoue avoir abusé d'une « jeune fille »

© Andrew Medichini/AP/SIPA

Un an après la publication du rapport Sauvé , une nouvelle affaire est au cœur de l’Église catholique. Le cardinal Jean-Pierre Ricard a avoué avoir commis des abus sexuels sur une mineure lorsqu’il était curé il y a plus de trente ans, relate l’AFP. Le religieux qui fut notamment évêque de Coutances, de Montpellier puis de Bordeaux de 2001 à 2019 avant de prendre sa retraite en octobre 2019, a fait des confidences dans une lettre. Ce message a été révélé publiquement par le président de la Conférence des évêques de France (CEF), Éric de Moulins-Beaufort , à l’occasion d’un point presse sur le thème des abus sexuels et de leur gestion lundi, à la veille de la clôture de l'assemblée plénière de la CEF à Lourdes.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet à Marseille, a annoncé l’AFP mardi en fin de matinée.

Ses confidences

« Il y a 35 ans, alors que j'étais curé, je me suis conduit de façon répréhensible avec une jeune fille de 14 ans. Mon comportement a nécessairement causé chez cette personne des conséquences graves et durables », a déclaré le cardinal Jean-Pierre Ricard. Il a ainsi décidé de s’en remettre à « la justice tant sur le plan de la société que de celui de l'Église », a-t-il écrit dans la lettre lue par Éric de Moulins-Beaufort. Le cardinal, nommé en 2006, assure avoir demandé « pardon » à la victime.

Lire aussi - INFO JDD. Pédocriminalité dans l’Église : six premières victimes indemnisées

L’aveu du cardinal Jean-Pierre Ricard a été accueilli comme un « c...


Lire la suite sur LeJDD