Violences sexuelles dans la K-pop : deux chanteurs condamnés à six et cinq ans de prison pour viol

franceinfo Culture avec agences

Une star de la K-pop sud-coréenne, Jung Joon-young, a été condamnée vendredi 29 novembre à six ans d'emprisonnement pour viol en réunion et pour avoir partagé des vidéos sexuelles tournées à l'insu de ses partenaires.

Jung Joon-young et Choi Jong-hoon, un ancien membre du boys band FT Island, ont été reconnus coupables de viol en réunion de deux femmes, à deux reprises en 2016. Jung, 30 ans, a également été condamné pour avoir tourné, à l'insu de ses partenaires, des vidéos de ses rapports sexuels. La star avait ensuite partagé onze fois ses images, sans le consentement de ces femmes, via des forums de discussions. Un des destinataires de ces vidéos était la méga star de la K-pop Seungri.

Seungri, un autre chanteur également accusé

Seungri, chanteur de 28 ans du boys band BIGBANG (l'un des plus grands groupes de K-pop du pays) est par ailleurs accusé de paris illicites à l'étranger. Seungri est également au centre d'un scandale sexuel portant notamment sur des faits de prostitution.

Jung a été condamné à six ans de prison et Choi, 29 ans à cinq ans, a déclaré le tribunal central de Séoul. "Jung et Choi ont pris part à des viols en réunion de victimes qui étaient en état d'ivresse et incapables de résister", selon l'agence sud-coréenne citant le jugement. Les accusés avaient soutenu que ces rapports étaient consentis.

Les deux chanteurs n'ont vu les victimes que comme (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi