Violences policières : "On a des racistes dans la police nationale, mais ils sont d'une extrême minorité"

franceinfo

"On a effectivement des racistes dans la police nationale, mais ils sont fort heureusement d'une extrême minorité, mais on en a", a reconnu samedi 6 juin sur franceinfo Yves Lefebvre, secrétaire général d'Unité SGP Police FO, alors que plusieurs manifestations contre les violences policières se sont maintenues notamment à Paris malgré l'interdiction. "On a une police multiraciale, mais vous savez, quand on rentre de la police, on n'a qu'une seule couleur, celle de notre uniforme, le bleu marine", a-t-il défendu. "Il faut identifier ces racistes et les mettre au ban de la police nationale. Ils n'ont rien à faire dans la police nationale".

franceinfo : Est-ce que vous reconnaissez qu'il y a du racisme au sein de la police ?

Yves Lefebvre : On a effectivement des racistes dans la police nationale. Oui, mais ils sont fort heureusement d'une extrême minorité, mais on en a. Vous savez, la police est à la société, malheureusement, et on a du racisme dans tous les pans de la société. Il faut identifier ces racistes et les mettre au ban de la police nationale. Ils n'ont rien à faire dans la police nationale. Il ne faut faire d'amalgame. J'insiste bien, on est vraiment sur des situations marginales, mais quand bien même elles sont marginales, elles n'ont pas lieu (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi