Violences policières : le mouvement Génération identitaire déploie une banderole sur un toit à Paris, douze militants interpellés

franceinfo
·1 min de lecture

L'extrême droite est venue perturber la manifestation contre les violences policières. Samedi 13 juin, vers 14h45, alors que les manifestants étaient encore réunis place de la République à Paris, le mouvement Génération identitaire a déployé une banderole sur laquelle était inscrit "Justice pour les victimes du racisme anti-blanc - White Lives Matter" ("Les vies blanches comptent"). Une dizaine de personnes sont apparues sur le toit d'un des immeubles de la place et y ont déployé cette banderole sous les huées et les sifflets des milliers de personnes amassées sur le parvis. Douze personnes ont été ensuite interpellés, a appris franceinfo de source policière.

Les habitants de l'appartement situé sous la banderole sont sortis sur le balcon pour tenter de l'arracher puis de la découper. Ce geste a été applaudi par les participants au rassemblement. La banderole a ensuite été entièrement retirée en milieu d'après-midi.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi