Violences en Martinique: de nouveaux tirs d'armes à feu contre les forces de l'ordre cette nuit

·1 min de lecture
Une voiture calcinée à Fort-de-France, en Martinique, le 23 novembre 2021 (PHOTO d'ILLUSTRATION). - Loïc Venance - AFP
Une voiture calcinée à Fort-de-France, en Martinique, le 23 novembre 2021 (PHOTO d'ILLUSTRATION). - Loïc Venance - AFP

876450610001_6283500056001

La tension ne retombe pas aux Antilles. Une semaine après le début d'une grève générale en Guadeloupe pour protester contre l'obligation vaccinale des soignants, dont la colère s'est étendue sur l'île voisine de Martinique, c'est particulièrement sur le territoire de cette dernière que la nuit de mardi à mercredi a été de nouveau agitée par des affrontements avec les forces de l'ordre.

Enquête ouverte

A nouveau, des gendarmes mobiles mobilisés ont essuyé des tirs à balles réelles dans le quartier populaire de Sainte-Thérèse, situé à Fort-de-France, où ils intervenaient, a déclaré une source policière à BFMTV. Les forces de l'ordre ont dû riposter en utilisant du gaz lacrymogène, mais ont finalement dû battre en retraite.

Ce mardi, une enquête a déjà été ouverte après que des policiers et des pompiers ont été pris pour cible par des tirs d'armes à feu lundi soir, dans le même quartier de Sainte-Thérèse.

876450610001_6283506387001

Si cette nuit s'est révélée plus calme que les précédentes en Guadeloupe, la préfecture du territoire ultramarin a préféré acter la prorogation du couvre-feu de 18 heures à 5 heures ce mardi soir jusqu'à samedi, alors qu'il devait expirer ce mardi. Ce jour-là avait été marqué par des tirs à balles réelles dirigées contre des agents de police. D'importants barrages routiers ainsi que le mouvement de grève continuent de paralyser l'île guadeloupéenne.

En Martinique, l'intersyndicale a pour sa part appelé à la levée des barrages pour ce mercredi.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles