Violences en Martinique: dix-sept policiers blessés par des tirs à Fort-de-France

·1 min de lecture
Des feux allumés sur une barricade à Fort-de-France, en Martinique, lors de violences urbaines, le 25 novembre 2021 - LOIC VENANCE © 2019 AFP
Des feux allumés sur une barricade à Fort-de-France, en Martinique, lors de violences urbaines, le 25 novembre 2021 - LOIC VENANCE © 2019 AFP

Le bilan continue de grimper. Selon des informations de BFMTV, dix-sept policiers ont été blessés par des tirs à Fort-de-France. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal affirme ce vendredi qu'un gendarme a été "très sévèrement blessé", alors que la Martinique connaît un épisode de violences urbaines important. Un couvre-feu est en vigueur depuis ce jeudi soir, pour une durée indéterminée.

876450610001_6283838383001

21 interpellations

Un policier blessé, membre de la police judiciaire, a reçu des plombs dans le bras sur un barrage à Fort-de-France. Un autre fonctionnaire, une homme membre d'une compagnie d'intervention, a été également visé, mais la balle s'est nichée dans son gilet pare-balles.

Trois autres policiers du Raid ont subi des tirs de grenaille et un autre a été blessé par le jet d'un touret en bois. Au moins cinq autres ont été blessés par des projectiles. La police locale précise que le Raid devrait intervenir pour démanteler le barrage.

Selon des informations de BFMTV, vingt-et-une personnes ont été interpellées dans le cadre de ces attaques. Le Ministre de l'Intérieur a indiqué apporter son "soutien entier" aux victimes.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles