Violences faites aux femmes: un rapport européen dénonce de «graves insuffisances» en Allemagne

© iStock / laflor

Le Conseil de l'Europe appelle l'Allemagne à faire plus d'efforts et à déployer plus de moyens pour lutter contre les violences faites aux femmes dans le pays, pointant de « graves insuffisances », dans un rapport publié vendredi 7 octobre.

« Il convient de remédier à de graves insuffisances, notamment en matière d'évaluation des risques, de recours aux ordonnances de protection et aux ordonnances d'urgence d'interdiction, ou encore de service de soutien et de refuges ». C'est le tableau plutôt sombre que dresse le rapport du Groupe d'experts du Conseil de l'Europe pour la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Grevio), publié ce vendredi.

Absence criante de centres d'urgence

Ce groupe d'experts dénonce une inégalité des offres de service aux femmes victimes de violence entre les 16 Länder, pointant du doigt « l'absence de centres d'urgences » pour les victimes de violences sexuelles dans certaines zones géographiques, notamment dans les zones rurales. Et quand il y en a, le personnel manque, ajoutent les experts, citant en exemple Berlin, ville de 3,7 millions d'habitants qui ne dispose que d'« un seul centre de conseil » pour les victimes de viol, comptant « moins de neuf employés ». Une victime doit parfois attendre deux mois pour un premier rendez-vous.

► À écouter aussi : Comment faire reculer les violences conjugales ?

(avec AFP)


Lire la suite sur RFI