Violences faites aux femmes : l’inquiétante évolution de la Turquie

Faire défiler la page Instagram de la plate-forme turque « Nous arrêterons les féminicides » (Kadın cinayetlerini durduracağız platformu, @kadıncinayetlerinidurduracağızplatformu), équivaut à feuilleter un album de photos, une collection de portraits en noir et blanc et en couleur dont la mise en page suit un schéma récurrent : d'un côté, l'image d'une femme ; de l'autre, ses nom et prénom, suivis par une inscription, toujours la même : Bu bir kadin cinayetidir, « ceci est un féminicide ». La consultation de cet album macabre est certes dure, mais elle demeure un acte nécessaire qui permet de prendre la mesure d'une tragédie, le féminicide, qui jalonne le quotidien de la Turquie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles