Violences faites aux femmes : battue par son ex-mari, Morgane subit encore un harcèlement

Pour échapper à un mari violent, Morgane, 31 ans et deux enfants, n'a eu d'autre choix que de fuir le domicile conjugal. Auprès d'Europe 1, la jeune femme raconte comment, malgré sa condamnation, cet homme tente de maintenir son emprise sur elle. "C'était l'amour fou, et les premiers coups ont commencé lorsque je suis tombée enceinte de mon premier enfant. Après, ça a été le carnage", confie-t-elle. Europe 1 l'a rencontrée, alors que la lutte contre les violences faites aux femmes est en pleine lumière ce 25 novembre .

>> LIRE AUSSIJulie, victime de violences conjugales : «Je suis restée dans le coma pendant 3 jours»

Morgane explique avoir reçu "des coups sur les tempes, dans les cotes, sur les jambes. Il me tirait les cheveux par terre, il essayait de me noyer sous la douche, et de là il m'avait étranglée ce jour-là."

Une peur redevenue quotidienne

La maman souligne que ses deux enfants ont été témoins de ce qu'elle subissait. "Je les voyais hurler, j'ai préféré aller à la gendarmerie directement", affirme Morgane, qui détaille que son mari violent a écopé de 12 mois de prison ferme, sans aménagement de peine, mais qu'il n'a fait que cinq mois de prison. "Il a eu le droit au bracelet, et là, en septembre, on le lui a enlevé", détaille-t-elle avec inquiétude.

"Je ne me sens pas en sécurité parce qu'il n'a jamais respecté le fait de ne plus entrer en contact avec moi", rapporte Morgane, qui énumère les différentes tentatives de harcèlement de l'homme. "J'ai reçu un ap...


Lire la suite sur Europe1