Violences contre des policiers à Lyon : Gérald Darmanin annonce l'arrivée de renforts

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Norbert Grisay / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le ministre de l'Intérieur était en déplacement ce samedi à Lyon, dans le quartier de la Guillotière, là où des policiers avaient été violemment pris à partie il y a une dizaine de jours. Une visite boycottée par le maire de la ville, Grégoire Doucet, et au cours de laquelle le ministre a annoncé l'arrivée de renfort.

Gérald Darmanin en opération séduction à Lyon dans le quartier touché il y a une dizaine de jours par des violences à l'encontre de plusieurs policiers. Pointé du doigt par Grégory Doucet, l'édile de la ville, qui lui reproche de ne pas avoir tenu parole sur les effectifs de police nationale, annoncés sur place, le ministre de l'Intérieur a souhaité couper court à toute polémique.

Au micro de France 3 Rhône-Alpes, l'ancien maire de Tourcoing a annoncé l'arrivée de renforts de police à Lyon : "Indépendamment des augmentations d'effectifs de la police nationale, ici - 100 policiers de plus par an - j'ai décidé de mettre une compagnie de CRS supplémentaires. Elles seront donc deux à Lyon et à la disposition de Monsieur le préfet et resteront ad vitam à Lyon. Et puis j'ai décidé aussi la réouverture d'un deuxième centre de rétention pour les étrangers".

570 policiers opérationnels d'ici fin 2023

Ce sont donc 570 policiers qui seront en poste d'ici la fin de l'année prochaine. Parmi eux, 300 sont issus de la promesse faite par Gérald Darmanin l'an dernier d'ouvrir 100 postes de policiers nationaux à Lyon chaque année sur trois ans. Par ailleurs, 40 officiers seront affectés à la métropole lyonnaise dès lundi matin.

S'ajoutent à cela les effectifs de la nouvelle compagnie de CRS permanente qui comprend...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Gérald Darmanin, à Lyon: "J'ai rencontré des habitants, des commerçants [...] ils sont à bout"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles