Violences contre des Afro-Américains: une enquête fédérale ouverte sur la police de Louisiane

Kristen Clarke, le 8 mars 2022 à Washington - Kevin Dietsch / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Kristen Clarke, le 8 mars 2022 à Washington - Kevin Dietsch / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Le ministère américain de la Justice a annoncé ce jeudi l'ouverture d'une enquête sur la police de l'Etat de Louisiane, soupçonnée d'avoir cherché à étouffer plusieurs cas de violences contre des Afro-Américains. Les investigations visent à déterminer si les forces de l'ordre de cet Etat du Sud "font un usage excessif de la force" "et se livrent à des discriminations raciales", a déclaré la haute responsable en charge des droits civiques au ministère de la Justice, Kristen Clarke. C'est la première fois en plus de 20 ans qu'une telle procédure concerne les forces de police d'un Etat.

"Nous avons reçu des informations concernant l'usage répétée d'une force excessive contre des individus qui, souvent, n'étaient soupçonnés que de petites infractions au code de la route, étaient menottés et ne résistaient pas", a justifié Kristen Clarke.

"Dans certains cas, ils ont souffert de blessures graves, au moins un de ces individus est mort."

Déterminer les responsabilités pénales des policiers

Il s'agit d'un automobiliste noir de 49 ans, Ronald Greene, dont la mort en 2019 avait d'abord été présentée comme la conséquence d'un accident survenu après une course-poursuite.

Trois ans plus tard, la diffusion d'une vidéo de son arrestation par six agents blancs a montré qu'il avait été battu, immobilisé avec un pistolet à impulsion électrique et avec une prise d'étranglement, puis traîné sur le sol.

La justice fédérale et le Parlement de Louisiane enquêtent pour déterminer les responsabilités pénales de ces policiers et de ceux qui les ont aidés à étouffer le scandale.

Le ministère de la Justice a pris soin de préciser que son enquête administrative sur les forces de police de l'Etat était distincte. Ses investigations porteront sur les pratiques et les formations fournies aux policiers de Louisiane, ainsi que sur leur encadrement et les procédures disciplinaires en place. Elles feront l'objet d'un rapport public.

Si des violations sont établies, le ministère de la Justice travaillera avec les autorités locales pour définir les réformes nécessaires. Si aucun accord n'est trouvé, il pourra demander à un juge d'imposer les corrections.

Quatre investigations comparables ont déjà été lancées depuis les grandes manifestations ayant suivi la mort de l'Afro-Américain George Floyd en mai 2020. Mais elles concernent toutes des villes (Minneapolis, Louisville, Phoenix et Mont Vernont dans l'Etat de New York).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles