Violences conjugales : La politique du gouvernement pour lutter contre les féminicides est-elle inefficace ?

·1 min de lecture

VIOLENCES INTRAFAMILIALES - En réaction aux récents féminicides survenus à Mérignac et Hayange, le gouvernement a annoncé la mise en place de six nouvelles mesures

« L’histoire se répète : trop de femmes victimes qui avaient dénoncé les violences commises par leur conjoint ou ex-conjoint, sont encore laissées sans protection. » Voilà le constat amer dressé le 9 juin par le Haut comité à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE). Mis en ligne mercredi, cette toute première évaluation de la politique de lutte contre les violences conjugales intervient dans un contexte préoccupant. Hasard du calendrier, le gouvernement a rendu public le même jour le rapport d’inspection diligenté après le meurtre de Chahinez, 31 ans, brûlée vive en pleine rue par son mari récidiviste. Ce rapport, qui pointe de nombreuses défaillances, a poussé le gouvernement à présenter six mesures pour mieux protéger les femmes.

Plus tôt dans la semaine, (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Violences conjugales : La pose de bracelets anti-rapprochement en hausse de 65 % en trois semaines
Bouches-du-Rhône : Trois procureurs déplorent le manque de moyens contre les féminicides
Paris : Des lieux d’accueil pour femmes victimes de violences conjugales vont être ouverts dans trois hôpitaux
Femme brûlée vive à Mérignac : Six nouvelles mesures pour la protection des victimes après une mission d’inspection
Nord : Prison ferme pour avoir tenté de tuer sa compagne devant son enfant
Metz : Une marche blanche en soutien à la victime d'une tentative de féminicide de jeudi
Rouen : Un homme placé en garde à vue pour le meurtre de sa compagne
Violences conjugales : Les parquets demandent plus de moyens « dédiés cette grande cause nationale »