Violences conjugales : enceinte, une femme saute avec son enfant de 2 ans d’une voiture

PIXABAY

Après une soirée familiale où tout le monde enchaîne les verres, il était l'heure de rentrer pour un couple. L'homme, qui a ingurgité cinq verres de whisky, a refusé de prendre le volant. Forcé par sa conjointe, il a finalement accepté de conduire selon les journalistes de BFMTV, qui ont publié un compte rendu des faits jeudi 24 novembre 2022. Sur la route, il a dévié sa trajectoire et a fait beaucoup d'écarts. À l'arrêt d'un panneau stop, la femme a alors décidé de sortir du véhicule avec son fils de deux ans. Lors du procès, la jeune femme a justifié son acte en disant avoir "eu vraiment peur". Mais c'est à ce moment-là que les évènements se sont compliqués. Le conducteur est entré dans une colère folle en réaction à la fuite de sa femme. Il l'a frappé avant de la réinstaller de force avec leur fils à l'arrière de la voiture. Il a ensuite remonté l'autoroute A16 à contre-sens. À force de dialogue, la partenaire du pilote a réussi à le convaincre de ralentir et, sans réfléchir, elle a sauté du véhicule toujours en marche avec son fils dans les bras. Si l'homme les a vite retrouvés, avant de tenter une nouvelle fois de les faire remonter dans la voiture, il n'a pas réussi cette fois-ci, comme l'a expliqué La voix du Nord mardi 22 novembre 2022.

La jeune femme a écouté son instinct, et a mis son fils en danger de mort, en sautant d'une voiture qui avancait à la vitesse d'un véhicule sur l'autoroute. Son avocat a qualifié sa cliente et son fils de "miraculés", comme l'ont rapporté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite