Violences conjugales : 40 % des appels au 3919 non traités en 2020

·2 min de lecture
Le 3919, débordé par les appels en 2020.

Faute de moyens, le numéro de référence pour les victimes de violences conjugales n'a pas pu faire face à l'augmentation des appels, selon BFMTV.

« Le sexisme prend des vies. » Le 25 mai dernier, la ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes rappelait ce lourd constat en annonçant l'extension, « dès la fin du mois de juin 2021 », de l'accessibilité du 3919, le numéro d'urgence. Il sera ainsi disponible « 24h/24 du lundi au vendredi et de 9 heures à 18 heures le week-end » avant d'être prolongé d'ici la fin de l'été à 24h/24 et 7j/7. La nouvelle tombe alors que l'année 2020 a été particulièrement lourde en matière de violences conjugales, phénomène aggravé par la pandémie, provoquant une augmentation spectaculaire des appels au 3919.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Comme le rapporte BFMTV, les appels ont bondi de 70 % sur un an, avec 164 957 appels. Mais faute de personnel et de moyens, seuls 99 538 d'entre eux ont pu être pris en charge, soit 40 %. La Fédération nationale Solidarité femmes, qui gère le 3919, déplore notamment que le numéro ait été la seule option pour les victimes pendant le confinement. « Lors du premier confinement, les structures d'accueil habituelles étaient fermées, explique la présidente de la FNSF, François Brié. Le seul lieu où les femmes pouvaient déposer leur histoire était le 3919. Nous avons pris 23 % d'appels supplémentaires par rapport à 2019, sans effectif supplémentaire, forcément le taux de réponse s'en est ressenti ».

À LIRE AUSSI Élisabeth Moreno : « Il faut mettre fin à l'isolement des femmes victimes de violences »

« Prendre le plus d'appels possible »

Pour faire face au probl [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles