Violences conjugales : 16 centres de prise en charge crées pour les personnes violentes en métropole et outre-mer

franceinfo
·1 min de lecture

Une nouvelle manière de lutter contre les violences conjugales va voir le jour en France. Seize centres de prise en charge pour les personnes violentes vont être crées pour "favoriser la prévention du passage à l’acte et de la récidive", indique le ministère chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes dans un communiqué mardi 27 octobre. Cette mesure intervient à l’issue du Grenelle des violences conjugales lancé le 3 septembre 2019.

Après un appel à projets lancé le 24 juillet 2020, 16 premiers centres ont été désignés en métropole et en outre-mer : Arras (Pas-de-Calais), Aurillac (Cantal), Avignon/Hyères (Vaucluse/Var), Besançon (Doubs), Cayenne (Guyanne), Creil (Oise), Fort-de-France (Martinique), Limoges (Haute-Vienne), Lorient (Morbihan), Magny-le-Hongre (Seine-et-Marne), Montpellier (Hérault), Nancy (Meurthe-et-Moselle), Rouen (Seine-Maritime), Saint-Paul (La Réunion), Strasbourg (Bas-Rhin) et Tours (Inde-et-Loire).

Une aide pour lutter contre les addictions

"Face à la gravité et à l’ampleur du phénomène des violences au sein du couple, la prévention et la fin du cycle des violences constitue un enjeu essentiel des politiques publiques sociale, judiciaire et sanitaire", poursuit le communiqué. Ces centres sont considérés par le gouvernement comme un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi