Violences au Capitole: Merkel pointe la responsabilité de Trump

Au lendemain de l'intrusion de partisans de Donald Trump au sein du Capitole à Washington, la chancelière allemande Angela Merkel dit qu'elle "regrette profondément que le président Trump n'ait pas concédé sa défaite, depuis novembre et encore hier".