Violences au Capitole: le fils du créateur de Captain America "écœuré" de la récupération du super-héros

Benjamin Pierret
·3 min de lecture
Captain America (et son bouclier) dans ses oeuvres au cinéma dans
Captain America (et son bouclier) dans ses oeuvres au cinéma dans

Captain America se serait élevé contre l'invasion du Capitole par des supporters de Donald Trump. C'est ce qu'affirme Neal Kirby, fils de Jake Kirby, le co-créateur du super-héros. Le septuagénaire se dit "atterré et mortifié" d'avoir vu des symboles liés au personnage de bande-dessinée, notamment son bouclier, parmi les milliers d'émeutiers qui ont envahi le siège du Congrès américain le 6 janvier remettant en cause l'élection de Joe Biden à la tête des Etats-Unis.

"En regardant les vidéos horrifiantes de la prise du Capitole, j'ai cru voir quelqu'un porter un T-Shirt Trump/Captain America", écrit-il dans un communiqué relayé par un journaliste de CNN. "J'ai été atterré et mortifié. Je crois même avoir aperçu quelqu'un avec le bouclier de Captain America. Une rapide recherche Google m'a permis de voir Trump en costume de Captain America sur des t-shirts, des posters, et même un drapeau! Ces images sont dégoûtantes et honteuses. Captain America est l'exacte antithèse de Donald Trump."

Symbole patriotique

Captain America est l'un des superhéros les plus emblématiques de l'univers Marvel. Créé par le scénariste Joe Simon et le dessinateur Jack Kirby (morts en 2011 et en 1994), il est apparu pour la première fois dans une bande-dessinée en 1941. Plus récemment, il a été campé au cinéma dans la saga Avengers par l'acteur Chris Evans.

Son nom et son costume, aux couleurs du drapeau des Etats-Unis, en on rapidement fait le symbole d'un patriotisme à l'américaine. Mais Neal Kirby souhaite anéantir toute ambiguité quant à la place que tiendrait le personnage sur l'échiquier politique actuel:

"Là où Captain America est désintéressé, Trump ne sert que lui-même. Là où Captain America se bat pour notre pays et la démocratie, Trump se bat pour son pouvoir et l'autocratie. Là où Captain America se range aux côtés de l'homme du peuple, Trump se tient près des puissants et des privilégiés. Là où Captain America est courageux, Trump est un lâche. Captain America et Trump ne pourraient être plus différents l'un de l'autre."

"Captain America s'élevait en faveur des opprimés"

Et de revenir sur la genèse du super-héros et sur l'histoire personnelle de ses créateurs: "Mon père, Jack Kirby, et son associé Joe Simon, on créé Captain America en 1941 (...) Captain America est un symbole et un protecteur de notre démocratie et de l'application de la loi depuis 79 ans. Il a été créé par deux hommes juifs de New York qui détestaient les nazis et les oppresseurs. Captain America s'élevait en faveur des opprimés."

"Jack Kirby et Joe Simon, les créateurs de Captain America, deux vétérans de la Seconde Guerre mondiale, seraient absolument écoeurés de voir ces images. Elles constituent une insulte à leur mémoire. Si Donald Trump avait les qualités et le caractère de Captain America, la Maison-Blanche serait un brillant symbole de vérité et d'intégrité, et pas un cloaque pourrissant de mensonges et d'hypocrisie. Plusieurs de nos présidents ont partagé les valeurs de Captain America. Donald Trump n'en fait pas partie."

Les violences de Washington sont survenues alors que se tenait une séance exceptionnelle qui devait confirmer la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle du 3 novembre face à Donald Trump. Quatre personnes y ont trouvé la mort. Donald Trump, qui avait encouragé ses partisans à "marcher vers le Capitole pacifiquement, patriotiquement", fait depuis l'objet d'un deuxième procès en destitution.

Plusieurs personnalités culturelles ont déjà pris la parole pour condamner ces violences. Notamment Chuck Norris et le chanteur du groupe Jamiroquai, qui ont chacun clarifié la situation après que des personnes leur ressemblant ont été aperçues parmi les émeutiers.

Article original publié sur BFMTV.com