Les violences sur les animaux ont augmenté de 30 % depuis 2016

Gérald Darmanin a annoncé la création d’une division d’enquêteurs, chargée spécifiquement de la maltraitance animale.

ANIMAUX - Une triste évolution. En 2021, les services de police et de gendarmerie nationales ont enregistré 12 000 infractions visant des animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité, un nombre en augmentation de 30 % par rapport à 2016 (soit +5 % en moyenne par an), annonce le ministère de l’Intérieur ce vendredi 28 octobre sur son site.

Depuis le 1er octobre il est nécessaire de signer un « certificat d’engagement et de connaissance » avant toute adoption en animalerie, élevage, refuge et pour les adoptions entre particuliers, même pour l’adoption de chevaux à titre non-professionnel. Et ce n’est pas une mauvaise chose au vu des chiffres rapportés par le ministère.

Sur les infractions relevées, 35 % correspondent à des mauvais traitements, 34 % à des sévices graves, 14 % à des atteintes involontaires à la vie et à l’intégrité de l’animal et 5 % à des abandons.

Darmanin crée une division d’enquêteurs chargée de la maltraitance animale

Les chiens et les chats sont les principales victimes dans ces procédures (respectivement 46 % et 24 %) relevées en 2016 et 2021.

Les violences physiques touchent en majorité les chats (50 %), alors que les victimes de mauvaises conditions sont des chiens dans plus des trois quarts des cas.

Quant aux mis en cause pour les délits visant les animaux domestiques enregistrés en 2021, un profil se dessine : « Il s’agit pour les trois quarts d’hommes et 18 % ont plus de 60 ans ».

Pour lutter contre ce fléau, Gérald Darmanin a décidé « pour la première fois de l’histoire des forces de l’ordre », la création d’une division d’enquêteurs, chargée spécifiquement de la maltraitance animale. Comme l’explique un communiqué du ministère de l’Intérieur, cette équipe, composée de 15 gendarmes et policiers spécialisés, sera rattachée à l’office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique.

Lire sur le HuffPost

Lire aussi

Les phoques ont le sens du rythme, comme les humains

5 animaux qui ont une vie sexuelle beaucoup plus misérable que la vôtre

VIDÉO - Un chien déclenche un incendie dans la cuisine de sa famille