Violences à Washington: l'UE dénonce un "assaut inédit contre la démocratie américaine"

C.V.
·1 min de lecture
L'Union européenne lance sa rispote - JOHN THYS / AFP
L'Union européenne lance sa rispote - JOHN THYS / AFP

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a dénoncé mercredi un "assaut inédit contre la démocratie américaine" après l'irruption de manifestants pro-Trump au Congrès, le président du Conseil Charles Michel appelant à un "transfert pacifique" du pouvoir à Joe Biden.

"Aux yeux du monde, la démocratie américaine apparaît ce soir en état de siège. C'est un assaut inédit contre la démocratie des Etats-Unis, ses institutions et l'Etat de droit. Ce n'est pas l'Amérique. Les résultats de l'élection du 3 novembre doivent être pleinement respectés", a tweeté Josep Borrell.

"Je loue les mots du président élu Joe Biden. La force de la démocratie américaine l'emportera sur les extrémistes", a ajouté l'Espagnol.

"Le Congrès des Etats-Unis est un temple de la démocratie. Assister aux scènes de ce soir à Washington est un choc. Nous comptons sur les Etats-Unis pour permettre un transfert de pouvoir pacifique à Joe Biden", a déclaré pour sa part le président du Conseil européen (institution représentant les Etats membres) Charles Michel sur Twitter.

Le président du Parlement européen David Sassoli a qualifié de "profondément préoccupantes" les scènes qui se sont déroulées au Capitole. "Les votes démocratiques doivent être respectés", a-t-il ajouté sur ce réseau social.

Article original publié sur BFMTV.com