Violences à Nantes début juillet : deux mineurs déférés au parquet

franceinfo
Trois personnes, deux mineurs et un majeur, sont poursuivis par la justice dans l'enquête sur les émeutes qui ont eu lieu à Nantes début juillet.

Deux adolescents âgés de 16 et 17 ans ont été interpelés, jeudi 11 octobre, dans le cadre de l'enquête sur les émeutes qui ont eu lieu dans la nuit du 3 au 4 juillet 2018 dans le quartier du Breil, à Nantes (Loire-Atlantique), selon la préfecture de police de Loire-Atlantique. La personne majeure, incarcérée depuis le 20 août 2018, a été extraite de la maison d'arrêt de Nantes.


Les deux mineurs seront déférés vendredi matin au parquet des mineurs pour une mise en examen. Ils sont poursuivis pour destructions volontaires en réunion par moyens dangereux pour les personnes de biens, dégradations volontaires de biens en réunion par moyens dangereux pour les personnes, vols par effraction et en réunion dans un établissement commercial. Le majeur est poursuivi pour "vols par effraction et en réunion dans un établissement commercial". Il a été reconduit à la maison d'arrêt.

Les aveux

Les trois individus ont été entendus, jeudi, sur leur participation aux émeutes et aux dégradations qui ont eu lieu dans la cité du Breil. Lors de sa garde à vue, le majeur a nié sa participation aux faits, notamment le vol par effraction, en réunion dans le bureau de tabac du quartier, malgré les reconnaissances formelles obtenues grâce à la vidéosurveillance. Le mineur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi