Violences à Grasse : des situations "à la fois choquantes et inacceptables", dénonce le maire

franceinfo

De violents affrontements ont opposé des dizaines de jeunes et des forces de l'ordre dans le quartier de la Blaquière dans la nuit de lundi à mardi. "Des situations choquantes et inacceptables", dénonce sur franceinfo Jérôme Viaud, le maire Les Républicains de Grasse dans les Alpes-Maritimes. Tout est parti de caméras de vidéosurveillance vandalisées. "Si ces caméras ont été prises pour cible, c'est qu'elles doivent gêner et elles doivent gêner ceux que ça dérange", estime Jérôme Viaud.

Franceinfo : Que s'est-il-passé à Grasse ?

Jérôme Viaud, maire LR de Grasse : Lundi soir, une bande de voyous s'est attaquée à sept caméras de vidéosurveillance, les mettant hors service avec des actes inacceptables. Je les condamne fermement et j'adresse mon plein soutien aux forces de police qui ont œuvré cette nuit pour rétablir une situation d'ordre. La meilleure réponse, c'est qu'à l'heure où je vous parle, 14 des 16 caméras sont à nouveau en service pour permettre à nos concitoyens de partager un réveillon dans de bonnes conditions. J'adresse aussi un message à nos concitoyens qui ne doivent pas vivre ce genre de situation et nous redoublerons d'efforts dans les semaines et les mois qui viennent en termes de sécurité.

Ces scènes de violence, elles vous ont surpris ? Ou vous pouviez vous y attendre dans ce quartier de la Blaquière ?

Elles m'ont d'abord surpris parce que c'était un quartier qui était apaisé (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi