Viol et comportements sexuels déviants : un Youtubeur star français accusé par huit femmes

Instagram

"J'ai eu excessivement peur". Comme Lisa (dont le prénom a été modifié), sept femmes accusent un Youtubeur français star de viol et violences multiples dans une longue enquête publiée par Mediapart ce jeudi 23 juin. Si "aucune plainte n'a à ce jour été déposée", elles mettent "en cause, à des degrés très divers, dans des relations intimes ou au travail" Léo Grasset, dont la chaîne Youtube DirtyBiology comptabilise plus d'1,3 million d'abonnés. Comme le trentenaire, Lisa est connue sur Internet où elle publie des vidéos. C'est par l'intermédiaire de Youtube que la jeune femme âgée d'une vingtaine d'années aurait rencontré Léo Grasset avec lequel elle a d'abord vécu une relation amoureuse avant que tout dérape, selon elle. "Le truc qui est devenu excessivement malsain, c'est que j'étais retombée dans l'engrenage de l'admiration, de l'emprise", confie Lisa à Mediapart. Un soir de 2016, à Paris, ils se retrouvent en fin de soirée.

"Je lui dis plusieurs fois que je n'ai pas envie (de faire l'amour)", raconte Lisa, qui affirme avoir vu une "espèce de switch dans son regard" après avoir refusé l'acte. Léo Grasset l'aurait alors "maintenue avec ses mains autour du cou" avant de la pénétrer "avec des coups très forts". "J'ai voulu crier et il n'y avait aucun son qui sortait de ma bouche, explique-t-elle à Mediapart, en larmes. (...) J'avais vraiment une espèce de dissonance cognitive maximum où je me disais 'c'est la personne que j'aime et il (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un livreur vole un colis, ce qu'il contient fait froid dans le dos
Panique en plein vol ! Ces passagers de retour de vacances ont frôlé la mort de peu
Delphine Jubillar : de quelle addiction souffrait son père décédé ?

Un futur papa meurt d'un cancer "extraordinairement rare" 3 semaines après un premier passage aux urgences

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles