Violée et tuée sur une plage en Belgique, elle a été filmée agonisante par son meurtrier

·1 min de lecture

En cette fin de matinée du 22 janvier 2017, comme toujours en cette période, un froid hivernal s'abat sur la ville de Knokke, en Belgique. Et comme chaque jour vers midi, malgré l'air glacial, sans doute pour s'ouvrir l'appétit, des résidents viennent se dégourdir les jambes sur la plage de la ville. Mais ce jour-là, à 12 h 19, l'un d'entre eux fait une macabre découverte. Sous la jetée en bois qui zèbre le sable de cette jolie plage de la côte belge gît le corps sans vie de Sofie Muylle.

Les premières conclusions du médecin légiste affirment que cette jeune femme de 27 ans a été tuée par étranglement pendant la nuit. Quelques heures plus tôt, Wouter Casselman, son petit ami, avait informé la police qu'elle avait disparu lors de la soirée qu'ils passaient ensemble. Des images de vidéosurveillance dévoilent rapidement un homme vêtu d'un manteau bleu traînant durant des heures autour du corps. Il faudra quelques mois pour l'identifier et le retrouver. Alexandru Caliniuc, un ressortissant roumain de 27 ans, est finalement arrêté dans son pays d'origine le 26 juin et remis à la Belgique le 14 juillet.

Croisant Sofie chancelante sur la plage, il décide de la violer et de la cacher sous un ponton

L'enquête révèle que l'ADN de l'accusé correspond bien au matériel génétique retrouvé sur la victime et ses vêtements. Le vendredi 21 mai 2021, Alexandru a été reconnu coupable de l'assassinat de Sofie par le jury de la cour d'assises de Flandre occidentale. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un père de famille soupçonné d'avoir criblé de balles ses quatre enfants et leur grand-mère
Une chance sur un milliard que ce ne soit pas lui : un tueur trahi par son ADN 20 ans après son meurtre
Une femme tuée au pied de son immeuble par le père de ses filles fraîchement libéré de prison
Emmaüs beauté : un institut pour les personnes à la rue
À cause d’une tempête de neige, ils restent coincés durant trois jours dans un bar

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles