Les vins rosés de Provence se rient des taxes de Donald Trump

·1 min de lecture

Les vins rosés des trois appellations de Provence ne connaissent pas la crise. Ils ont même signé la meilleure performance française à l'export en 2020, rapporte le Conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP). "On s'en tire pas si mal : on a une baisse des ventes des vins commercialisés par le vignoble de -7% en 2020 par rapport à 2019 à 1 million d'hectolitres, mais on continue de progresser à l'export (+6% à 430.000 hl) alors que tous les autres baissent, sauf la Bourgogne", a précisé à l'AFP Brice Eymard, directeur général de cette association représentant 600 caves et négociants.

Les ventes des trois AOC, Côte de Provence, Côteaux d'Aix-en-Provence et Côteaux Varois en Provence, ont progressé à l'export de 5,6% à 4,9 millions de caisses de 12 bouteilles en 2020 quand toutes les appellations françaises sauf la Bourgogne (+1,4%) et les liqueurs (+4,5%) ont reculé, notamment le champagne (-17%), selon la fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS) qui regroupe 85% des entreprises exportatrices françaises. Les rosés provençaux, dont les domaines stars continuent d'attirer les investisseurs, comme dernièrement la maison Chanel qui s'est agrandie sur l'île de Porquerolles, ont aussi légèrement progressé en valeur de 0,7% à environ 297 millions d'euros en 2020, selon la FEVS. La Provence est le 6e vignoble français en valeur.

⋙ Lire aussi Une bouteille du Var devient le rosé le plus cher du monde

La France est le pays qui vend ses rosés le plus cher à l'export, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : le spectre du confinement resurgit, tours de vis en vue
Un reconfinement en Ile-de-France ? Suivez l’indicateur clé des réanimations
Brexit : l’UE envoie "une lettre de mise en demeure" au Royaume-Uni
Au Conseil de Paris, le groupe de Rachida Dati gêné par la transparence ?
Italie, Allemagne, France… le Covid-19 inquiète de plus en plus, "verrouillage" en vue ?