Afrique du Sud : 21 adolescents morts après une soirée dans un bar

Les cadavres d'au moins 20 jeunes, morts sans blessure apparente, ont été découverts dans un bar de nuit d'un township à East London, en Afrique du Sud (image d'illustration).
Les cadavres d'au moins 20 jeunes, morts sans blessure apparente, ont été découverts dans un bar de nuit d'un township à East London, en Afrique du Sud (image d'illustration).

L'Afrique du Sud est sous le choc. Les cadavres de 17 jeunes, morts sans blessures apparentes, ont été découverts dans un bar de nuit informel d'un township d'East London, en Afrique du Sud, dimanche 26 juin. Quatre autres jeunes qui se trouvaient dans cet établissement sont ensuite décédés à l'hôpital. Un précédent bilan faisait état de 20 morts.

Les victimes sont treize garçons et huit filles. La possibilité d'une bousculade ou d'un mouvement de foule a été écartée car aucune victime ne présenterait de blessure ouverte visible. Selon le journal local DispatchLive, les corps sont éparpillés, en travers des tables, sur des chaises et au sol, sans aucun signe apparent de blessure. Sur les réseaux sociaux, certains évoquaient la possibilité d'une intoxication au gaz ou d'un empoisonnement collectif.

Le ministre de la Police nationale, Bheki Cele, a fondu en larmes en sortant de la morgue où les corps ont été déposés : « C'est une scène terrible à regarder. Ils sont assez jeunes. Quand on vous dit qu'ils ont 13 ans, 14 ans et que vous y allez (à la morgue) et que vous les voyez, ça casse. »

« C'est incroyable, c'est incompréhensible »

Des bouteilles d'alcool vides, des perruques et même un ruban violet pastel où est écrit « Joyeux anniversaire » jonchaient la rue poussiéreuse à l'extérieur de la taverne à deux étages Enyobeni, selon Unathi Binqose, un responsable du gouvernement chargé de la sécurité qui est arrivé sur les lieux à l'aube. Les victimes, a-t-il est [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles