Une vingtaine de blessés dans des scènes de panique pendant la nuit du Jeudi Saint au Vendredi Saint à Séville

Hortense de Montalivet
Une vingtaine de personnes ont été blessées dans des scènes de panique pendant la nuit du Jeudi Saint au Vendredi Saint à Séville

VENDREDI SAINT - C'était un moment traditionnel qui se voulait religieux et festif. Vendredi 14 avril, les processions du Jeudi Saint à Séville - où les célébrations de la Semaine Sainte prennent chaque année une ampleur particulière - se sont brusquement interrompues à l'aube du Vendredi Saint. Et ce, dans un vent de panique, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

Pour la mairie de la ville, il s'agit là d'actes d''hooliganisme et de vandalisme". Huit personnes ont été interpellées et arrêtées, dont une, connue des services de police pour avoir déjà fait l'objet de plus d'une trentaine d'arrestations.

16 personnes ont été hospitalisées pour blessures légères et crises de panique. Et une est sévèrement blessée, souffrant de lésions cérébrales. Les huit suspects étaient armés de barres de fer, dont visiblement ils ne se servaient que pour créer des mouvements de panique et faire du bruit.

Quelques heures plus tard, dans le début d'après-midi, les célébrations ont repris sans incident. Pour commémorer l'un des instants les plus forts de la liturgie chrétienne - en Espagne, le Jeudi Saint et le Vendredi Saint sont appelés "la madrugà" (le point culminant): la mort du Christ sur le mont Calvaire. Avant sa résurrection à Pâques.

"Voici à quoi ressemble la vrai "Madrugà" à Séville"

Lire aussi :

La "laverie du Pape" pour les pauvres et les sans-abri a ouvert à Rome

Un passage du "Notre Père" va changer cette année

Le tombeau du Christ dévoilé après rénovation

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook


À voir également sur Le HuffPost:

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages