Vingt ans de réclusion requis pour le meurtre de Nicoleta, Roumaine "au rêve français"

·2 min de lecture

Un homme a été condamné à 20 ans de réclusion pour avoir tué une prostituée roumaine à Rodilhan (Gard), dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2018.

Il a laissé Nicoleta, Roumaine de 25 ans, "agonisante et il s'en moque": l'avocat général a requis mardi à Nîmes 20 ans de réclusion contre un homme accusé d'avoir tué avec un acharnement particulier la prostituée qui rêvait d'une vie meilleure en France. "On ne peut pas entendre que parce qu'elle était dans cette situation de prostitution les faits seraient moins graves. La société protège la vie de tous ses membres de la même façon", a souligné l'avocat général Patrick Bottero lors de ses réquisitions contre Anthony Riss, un ex-peintre en bâtiment de 23 ans.

L'homme, décrit comme "colérique" et "intempestif", est accusé d'avoir tué la jeune femme originaire d'une région pauvre de Roumanie pour un mobile "sordide", le doublement du tarif de la passe. "Ce qui est sûr dans ce dossier c'est l'intention de tuer, cinq coups de couteaux dans la région du coeur, le premier est mortel", a rappelé l'avocat général.

La victime, âgée de 25 ans, a été frappée à Rodilhan (Gard), dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2018, "alors qu'elle lui tournait le dos" pour s'échapper du véhicule et, "comme si tout cela ne suffisait pas, pour s'assurer de l'achever il la percute" avec la voiture, a poursuivi M. Bottero.

"Le mobile... ce serait le doublement du tarif, ça fait froid dans le dos car finalement la valeur de la vie de Nicoleta pour M. Riss c'était 150 euros. Si c'est ça c'est sordide", a-t-il dénoncé. L'avocat général a fustigé l'absence de prise de conscience par l'accusé des "conséquences que ça a pour la victime et sa famille".

"Vie difficile"

Tout au long du procès, Anthony Riss n'a exprimé aucun regret, reconnaissant juste du bout des lèvres avoir poignardé la jeune femme dans un "débordement" de colère. La défense a plaidé des(...)


Lire la suite sur Paris Match