Vincent Lagaf’, SOS Garage (RMC découverte) : "Je ne suis pas là pour faire le clown"

ABACA PRESSE/RMC DECOUVERTE

Seriez-vous le Philippe Etchebest de la mécanique ?

Vincent Lagaf’ : Ça me va. J’adore son côté bourru, clair et net. Le pitch est simple : il y a des garagistes dans la panade et, avec mon pote Thierry Muscat (patron d’un garage classé parmi les 25 meilleurs de France, ndlr), on fait ce qu’on peut pour leur donner un coup de main.

Plus que la mécanique, l’humain semble être le "moteur" de cette émission…

Je ne suis pas là pour faire le clown, autrement dit, du Lagaf’. Je suis juste Vincent, qui essaie avant tout de remonter le moral d’une personne en difficulté, de comprendre ses erreurs, ses blessures aussi, car les gens que je rencontre sont vraiment en détresse.

À lire également

Top Mecanic (RMC Découverte) : L'étonnant métier de Vincent Lagaf’ avant de devenir animateur

On vous voit traîner la jambe et marcher avec une canne. Que s’est-il passé ?

Un accident bête, qui m’est arrivé à 1 km/h. J’ai voulu empêcher ma moto toute neuve de tomber par terre et ma jambe a été happée par la roue arrière. Résultat, quintuple fracture de la cheville, avec complications. N’ayant pas trop respecté ma convalescence, je vais devoir subir deux autres opérations et laiss...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi