Vincent Dedienne : confidences sur son adoption

Vincent Dedienne s’est laissé aller à quelques confidences auprès du « Parisien Week-end ». Le comédien de 36 ans a raconté la réaction qu’il avait eue lorsqu’il a appris qu’il avait été adopté. « Un soir, en rentrant de l’école, j’ai dit à ma mère que je venais d’apprendre qu’Adrian, un garçon de ma classe, avait été adopté. »

Il a poursuivi : « Elle était en train de coudre. Elle m’a dit : "Ah oui. Eh bien, toi aussi." C’est tout. J’ai tourné les talons et j’ai acquis l’information sans en faire un scandale. » Cette information n’a été qu’un « détail ».

À lire aussi Vincent Dedienne déjanté dans « Un chapeau de paille d’Italie » ébouriffant

« C’est pour ça que je ne comprends pas, alors qu’on est déjà extrêmement nombreux et que la planète est en train d’étouffer, pourquoi les gens continuent à faire des enfants. Ils pourraient adopter. Je sais qu’il existe des histoires douloureuses. Mais la mienne a été un tel succès – mes parents m’ont épanoui, aimé, aidé – que je suis une pub pour l’adoption ! », peut-on lire.

« J’avais voulu revivre une naissance »

L’ancien chroniqueur de « Quotidien » a ajouté qu’à l’âge de 1 an, quelques mois après son adoption, il s’est mis à ne plus rien manger, à ne plus bouger. « Je n’exprimais plus aucun signe de vie. J’ai donc été hospitalisé quatre jours au bout desquels j’ai manifesté l’envie de rentrer à la maison. »

À lire aussi Guillaume Canet, Ana Girardot, Vincent Dedienne... Première soirée d'été au Peninsula

« L...


Lire la suite sur ParisMatch