Vincent Bolloré passe la main à son fils Cyrille avant la retraite

1 / 2

Vincent Bolloré passe la main à son fils Cyrille avant la retraite

Cyrille Bolloré, fils de Vincent Bolloré, a été nommé PDG du groupe du même nom. L'industriel doit prendre sa retraite en 2022.

Cyrille Bolloré succède comme PDG à son père, Vincent Bolloré, à la tête du groupe du même nom, qui l'a annoncé dans son communiqué de résultats annuels jeudi, moins d'un an après que Yannick Bolloré a pris la présidence du conseil de surveillance de Vivendi.

L'industriel breton continue ainsi d'organiser sa succession avec ses fils, en vue de son départ à la retraite prévu pour 2022, année marquant à la fois ses 70 printemps et les 200 ans de son groupe.

Après ses études (Université Paris IX Dauphine) et une expérience dans le trading pétrolier aux États-Unis, Cyrille Bolloré, le plus jeune de trois fils, a passé dix ans au sein du groupe, d'abord à Bolloré Energie, puis dans la branche Transport et Logistique, dont il est devenu le PDG en 2015. Il aura 34 ans en juillet.

Vivendi gonfle le chiffre d'affaires

Bolloré a vu son bénéfice net réduit quasiment de moitié en 2018, à 1,1 milliard d'euros contre 2 milliards en 2017, quand le groupe diversifié avait profité de restitutions d'impôts et de changements liés à la fiscalité. Hors ces éléments exceptionnels, son bénéfice net a progressé de 7% en 2018, le premier exercice qui inclut Vivendi sur toute l'année. Le géant des médias a rejoint le groupe en avril 2017 et lui permet de gonfler son chiffre d'affaires de 26% à 23 milliards d'euros. Hors effets de périmètre et de change, la progression de l'activité...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi