Vin : duché d’Uzès, le diocèse passe au bio

·1 min de lecture
Paysage du duché d'Uzès
Paysage du duché d'Uzès

Baptiste Cartier est aux commandes du domaine Deleuze-Rochetin, propriété de Catherine et Jean-Michel Cathonnet. Vingt-cinq hectares de vignes cultivés en bio dans l'appellation duché d'Uzès, un vignoble d'un peu plus de 300 hectares qui s'étend, au c?ur des garrigues gardoises, du nord de Nîmes aux contreforts des Cévennes, sur le territoire de l'ancien diocèse des évêques d'Uzès. « Je suis arrivé il y a 8 ans, l'année de l'AOC? J'ai vraiment assisté à la naissance de l'appellation. » Les duchés d'Uzès ont longtemps fait partie de la famille des vins de pays (aujourd'hui IGP ? indication géographique protégée). Au début des années 1990, la région comptait cinq zones de vins de pays qui se faisaient plus ou moins concurrence. Les responsables de l'époque ont alors créé deux dénominations : vins de pays des Cévennes et duché d'Uzès. Les premiers avaient vocation à demeurer un grand ensemble de vins de pays, les seconds, plus confidentiels, devaient devenir un jour appellation d'origine. Ce qui fut imaginé fut fait.

En 2013, après le parcours du combattant qui sied à ce genre de démarche, les vignerons pouvaient enfin trinquer à l'aboutissement de leurs efforts : l'entrée de leur vignoble dans la grande famille des AOC. Petit plus, qui fit alors la différence, le classement portait sur les trois couleurs, rouges, blancs et rosés, un exploit lorsqu'on sait que la reconnaissance se fait en principe de façon progressive et que l'unité de temps est très souvent l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles