Vin Diesel ne sera finalement pas dans les suites d'"Avatar"

Vin Diesel sur l'affiche de
Vin Diesel sur l'affiche de

Vin Diesel ne s'envolera pas pour Pandora, la planète où se déroule l'intrigue d'Avatar. La star de Fast & Furious ne fera pas partie des suites de la franchise de science-fiction de James Cameron, a indiqué cette semaine le producteur de la saga Jon Landau dans les colonnes de la revue Empire.

Les médias avaient annoncé la nouvelle en 2019, s'appuyant sur des déclarations du comédien: "Il y a une personne à Hollywood avec laquelle j'ai toujours eu envie de travailler et tout vient à point à qui sait attendre", avait-il déclaré dans une vidéo publiée sur Instagram où il posait aux côtés de James Cameron sur le tournage d'Avatar 2 et 3.

"Vin est juste un fan"

La presse spécialisée anglo-saxonne avait publié l'annonce sans que Vin Diesel ou James Cameron ne démentent l'information. Diesel avait même expliqué à MTV: "J'adore James Cameron et j'adore la série. Je pense qu'il est certain que nous travaillerons ensemble."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Vin est juste un fan", a indiqué Jon Landau dans Empire. "Il est venu, il nous a rendu visite un jour pour voir comment on travaillait et les gens ont sorti ça de leur contexte!"

A l'affiche de deux blockbusters

Vin Diesel avait pourtant déclaré au micro d'Entertainment Tonight que son amitié avec l'actrice Zoe Saldaña (alias Neytiri) était l'une des raisons pour lesquelles il "faisai[t] Avatar." Vin Diesel sera malgré tout en 2023 à l'affiche de deux blockbusters: Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 (3 mai) et Fast and Furious 10 (au cinéma le 17 mai).

Le troisième volet de la saga Avatar sera au cinéma en décembre 2024. On ignore encore sur quoi portera le film, qui mettra notamment en scène une tribu Na'vi en communion avec le feu. Michelle Yeoh et David Thewlis (Harry Potter) rejoignent un casting déjà composé de Sam Worthington, Zoe Saldaña et Sigourney Weaver.

Article original publié sur BFMTV.com