Quel vin boire avec le pot-au-feu ?

Par Olivier Bompas
·1 min de lecture
Le pot-au-feu, c'est beaucoup de légumes et les morceaux modestes du bœuf, moelleux et gélatineux.
Le pot-au-feu, c'est beaucoup de légumes et les morceaux modestes du bœuf, moelleux et gélatineux.

Le pot-au-feu fait partie des plats de la cuisine paysanne et s'apparente à la famille des soupes à base de viande qui tiennent leurs noms du pot en terre dans lequel, à l'origine, elles mijotaient longuement sur le coin du fourneau. Des plats roboratifs et complets qui tiennent lieu de repas. On peut citer dans la même catégorie la potée et la poule au pot. Tous ces plats ont en commun l'essentiel ? des légumes qui représentent une bonne moitié des ingrédients ? et diffèrent par le choix des viandes.

À la potée, le porc, à la poule au pot, bien sûr, la poule et au pot-au-feu, les morceaux modestes du b?uf, moelleux et gélatineux, comme le gîte, le paleron, le jarret ou le plat-de-côtes, sans oublier la joue, la queue et les os à moelle. Fondante et savoureuse, la moelle doit être étalée encore tiède sur une tartine de pain de campagne grillé et relevée de quelques grains de gros sel. Les restes du pot-au-feu permettent de réaliser une excellente salade assaisonnée d'une vinaigrette aux câpres, cornichons, oignons doux ou échalote rose et persil frais.

Pour la petite histoire, on peut rappeler que faire chabrot (ou chabrol) est une ancienne tradition paysanne consistant à verser dans un bouillon, un potage ou une soupe ? après en avoir mangé une partie ? un peu de vin rouge. Dans le Poitou et en Saintonge, on fait godaille, champorot au nord de la Loire et bistouille dans le Nord. Quelle que soit la région, la tradition, qui s'est pratiquement perdue, veut q [...] Lire la suite