Ces villes françaises qui pourraient bientôt passer sous couvre-feu

Maxime Poul
·2 min de lecture
En plus de l'Île-de-France et de 8 autres métropoles, d'autres grandes villes devraient bientôt être placées sous couvre-feu.
En plus de l'Île-de-France et de 8 autres métropoles, d'autres grandes villes devraient bientôt être placées sous couvre-feu.

Une semaine après l’annonce du gouvernement de la mise en place d’un couvre-feu pour 9 métropoles françaises, d’autres villes pourraient également l’appliquer en raison des indicateurs de l’épidémie qui sont au rouge.

La France est en pleine deuxième vague d’épidémie de coronavirus. Pour tenter de freiner la tendance, le gouvernement a pris de nouvelles mesures ces dernières semaines comme la fermeture de lieux accueillant du public ou même la mise en place d’un couvre-feu end dans les 8 métropoles du pays les plus touchées, ainsi que dans toute l’Ile-de-France.

À LIRE AUSSI >>> En quoi consiste l’état d’alerte maximale ?

Jeudi 22 octobre, le ministre de la Santé Olivier Véran va faire un nouveau point hebdomadaire où il pourrait annoncer la mise en place d’un couvre-feu pour d’autres villes qui vont passer en état d’alerte maximale. Pour rappel ce seuil est déclenché lorsque le taux d’incidence est de plus de 250 cas pour 100 000 habitants et de plus de 100 cas pour 100 000 habitants chez les plus de 65 ans ainsi que lorsque les services de réanimation du département comptent au moins 30% de patients malades du Covid.

Explosion des cas à Clermont-Ferrand

C’est pourquoi la métropole de Clermont-Ferrand pourrait très prochainement se voir imposer un couvre feu en raison d’un taux d’incidence qui a dépassé les 300 aussi bien pour l’ensemble de la population que pour les plus de 65 ans, d’après les données de Santé publique France. En revanche, seulement 19% des lits de réanimation du département sont occupés par des malades du Covid.

À LIRE AUSSI >> Covid-19 : pourquoi la seconde vague est très inquiétante

Strasbourg, Tours, Orléans et Dijon sont de leur côté tout proche de dépasser le taux d’incidence de 250 et ont dépassé le seuil de 100 pour les personnes âgées. Concernant ces 4 villes, seul le département d’Orléans, le Loiret, a un pourcentage trop élevé de patients du Covid en réanimation (51%) et Dijon s’en approche dangereusement (25%).

Nice et Toulon également menacées

Si les Alpes-Maritimes (Nice) et le Var (Toulon) ont également un nombre trop important de malades du Covid dans leurs services de réanimation, les taux d’incidence de Nice et Toulon sont encore bien en dessous du seuil de 250 avec respectivement 152 et 167 malades pour 100 000 habitants mais avec une forte tendance à la hausse ces derniers jours à Toulon.

Un couvre-feu avancé et généralisé ?

Ce mercredi matin, RTL révélait qu’un “poids lourd du gouvernement” évoque l’avancement de l’horaire du couvre-feu à 19 heures et un autre ministre estime “qu’il sera très vite généralisé à toute la France.”

Ce contenu peut également vous intéresser :