Villeneuve-Saint-Georges : l'appel à l'aide de la ville la plus pauvre du Val-de-Marne

·2 min de lecture
© PHILIPPE LOPEZ / AFP

Dix ministres et personnalités feront le déplacement dans la ville la plus pauvre du Val-de-Marne, Villeneuve-Saint-Georges, dans les prochains mois. La mairie, endettée, a lancé un appel à l'aide. Un appel a priori entendu par l'État qui annoncera pendant ces déplacements une série d'engagements pour aider les habitants.

Un "Plan Marshall" pour la ville la plus pauvre du Val-de-Marne ? La ministre chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, se rend lundi à Villeneuve-Saint-Georges. Au total, une dizaine de personnalités doivent suivre, dans les mois qui viennent, pour annoncer une série d’engagements de l’État. "Moi je parlais avec des anciens ici… Ils me disaient la rue de Paris c’était les Champs-Élysées de la banlieue !" témoigne un habitant mais c'est désormais une rue crasseuse, ourlée de locaux vides qui se dévoile à lui. 

La ville la plus pauvre du Val-de-Marne

Une situation qui entraîne de nombreux habitants à quitter la ville. "Chaque année c’est de pire en pire ! Nous au-dessus de la boulangerie on a un appartement il y a des rats, de l’humidité il y en a partout, des fils électriques il y en a partout ! Mon père il en a marre d'ici", poursuit-il au micro d'Europe 1. "Villeneuve c’est le carrefour de la banlieue sud ! C’est une ville est bien desservie, bien positionnée, il y a juste à l’arranger !" commente un autre habitant. 

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Les classes moyennes quittent Villeneuve-Saint-Georges, moi je voudrais les conserver parce que ce sont elles qui font vivre le commerce local", lance Philippe Gaudin, le maire divers droite. S'il multiplie les projets, il revient sans cesse à la dette que lui ont léguée, dit-il, ses prédécesseurs. Pour "un peu plus de sécurité, il me faut des moyens supplémentaires que je n’ai pas tout seul en t...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - À Istanbul, les plus pauvres s'accrochent aux déchets pour survivre :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles