Villejuif: l'assaillant a épargné l'une de ses victimes après lui avoir fait réciter une prière musulmane

1 / 2

Villejuif: l'assaillant a épargné l'une de ses victimes après lui avoir fait réciter une prière musulmane

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé ce samedi soir se saisir de l'enquête sur l'attaque au couteau de Villejuif perpétrée la veille par un jeune homme atteint de troubles psychiatriques et converti à l'islam, qui a fait un mort et deux blessées.

"Si les troubles psychiatriques importants de l'auteur des faits sont avérés, les investigations des dernières heures ont permis d'établir une radicalisation certaine du mis en cause ainsi qu'une préparation organisée de son passage à l'acte", mais aussi "démontré un parcours meurtrier réfléchi et sélectif de nature à troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur", explique le Pnat dans un communiqué.

Une victime épargnée pour avoir récité une prière

Une saisine qui apparaissait plus que probable, deux heures plus tôt, lors du point d'enquête réalisée par la procureure de la République de Créteil, Laure Beccuau. La magistrate est revenue en détail sur le parcours meurtrier de Nathan C., 22 ans, dans le parc des Hautes-Bruyères (Val-de-Marne) vendredi.

"Revêtu d'une djellaba bleu" et criant "Allahu Akbar", il a d'abord "accosté une première personne de façon violente" puis s'est arrêté sur un homme qui lui a dit qu'il était musulman. Il lui a alors demandé de "réciter une prière en arabe", a précisé Laure Beccuau. La personne a suivi l'ordre et a donc été épargnée.

L'assaillant s’est alors dirigé vers un couple, s'attaquant à la femme...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi