Villefontaine : Cinq suspects écroués pour le lynchage à mort d'un jeune près d'un point de deal

·2 min de lecture

ENQUETE - Le parquet de Grenoble indique ce mercredi qu'une autre personne, impliquée dans le meurtre d'un jeune homme de 22 ans, en juillet à Villefontaine (Isère), est placée sous contrôle judiciaire

Deux jours après l’opération d’envergure lancée lundi à l’aube à Villefontaine (Isère), en présence du GIGN, pour interpeller une dizaine de personnes suspectées d’avoir lynché à mort d’un jeune de 22 ans cet été, le parquet de Grenoble vient de communiquer une actualisation de l’affaire. Un mineur et six majeurs, âgés de 16 à 32 ans, ont ainsi été déférés ce mercredi au palais de justice de Grenoble.

Ils se sont présentés devant le juge d’instruction de Grenoble, saisi au titre du pôle criminel pour des faits de meurtre. Le procureur adjoint Boris Duffau indique ce mercredi soir que cinq des suspects ont été placés en détention provisoire. Une autre personne se trouve désormais sous contrôle judiciaire, tandis que le mineur de 16 ans a été placé en centre éducatif fermé.

La jeune victime, tabassée dans la soirée du 16 juillet au cœur du quartier des Fougères, « lors d’une bagarre à proximité d’un point de deal », avait succombé à ses blessures à l’hôpital Edouard Herriot de Lyon deux jours plus tard. Après trois mois d’investigations, les enquêteurs de la section de recherche de Grenoble ont procédé lundi à une vague d’interpellation dans cette affaire.

Retrouvez cet article sur 20minutes

À lire aussi :
Isère : Des riverains sauvent la vie d’une femme suicidaire grâce à un matelas posé sur le toit d’une voiture
Isère : Une mère de famille toujours recherchée cinq mois après sa disparition
Isère : Plusieurs milliers de courges volées chez un couple de maraîchers en pleine nuit
Isère : La voiture d’un couple plonge dans un ravin, la femme tuée et son mari gravement blessé
Isère : Il piège ses cambrioleurs en prenant leur clé de voiture

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles