"Cette ville est comme une soupe, on peut y voir de tout" : à Cuba, La Havane fête ses 500 ans

franceinfo

À La Havane, les slogans et images à l’effigie de Fidel Castro et du Che Guevara font office de publicité. Une vieille voiture américaine des années 50 passe derrière une Moskovitch, nous renvoyant subitement aux époques américaine puis soviétique qu’a connues La Havane du XXe siècle. Au-delà de son parc automobile réduit et vieillissant, La Havane offre un paysage architecturale éclectique. "L’architecture cubaine, c’est toutes les écoles et aucune école", explique Felix Julio Alfonso, du Bureau de l’historien de la ville. "Ici, on voit réunis le baroque, l’art nouveau, l’art déco, des styles qui se mélangent les uns aux autres. Cela nous offre une richesse et une diversité."

Ville légendaire, la capitale de Cuba fête ses 500 ans. La Havane se pare et se prépare à accueillir samedi 16 novembre de nombreuses personnalités et chefs d’Etat "amis" de Cuba, pour fêter cet anniversaire. Parmi les invités, le président venezuélien Nicolas Maduro, le chef d'Etat du Nicaragua Daniel Ortega, mais aussi Barack Obama, Jimmy Carter et François Hollande qui, lui, a confirmé sa visite à La Havane.

Une ville qui sent encore la peinture fraîche

Dans les rues de la vieille Havane, des façades décrépites côtoient des bâtiments coloniaux repeints en couleurs. Un charme unique au monde, selon la jeune Angelica, originaire de Santiago et fière d’habiter dans une capitale classée au (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi