La ville de Rennes ne veut plus accueillir des cirques avec des animaux sauvages

Le Conseil municipal de la ville de Rennes a adopté a une large majorité un vœu en faveur de l'interdiction de la présence d'animaux sauvages dans les cirques. Sciences et Avenir sollicite l'opinion des internautes concernant ce débat grâce à un sondage.

Durant le Conseil municipal de Rennes qui s'est déroulé le 4 décembre 2017, le Parti de gauche, par la voix du conseiller Jean-Paul Tual et appuyé par le groupe écologiste, a formulé un vœu qui a été largement adopté  : que "la municipalité utilise toutes ses compétences pour, dès à présent, dissuader les cirques utilisant des animaux sauvages de venir sur son territoire".

Une pétition qui a récolté plus de 27.000 signatures

"Ce vœu traduit également une attente de la part des rennaises et des rennais", a déclaré Jean-Paul Tual lors de la séance. L'élu fait ici référence à lorsqu'un cirque s'était établi dans la ville. Plusieurs habitants avaient été choqués par les conditions de vie des éléphants "attachés, des chaines aux pieds. Chaines tellement serrées et courtes qu'ils peuvent à peine bouger". La pétition a récolté pour le moment plus de 27.000 signatures.

"Autant nous sommes totalement favorables à ce que les habitants puissent découvrir les arts du cirque, autant nous pensons que cela ne doit pas se faire à n'importe quel prix", a ajouté le conseiller municipal. De son côté, Valérie Faucheux (Groupe écologiste) assure que cette m[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages