La ville de Montpellier accuse Nicole Belloubet de "prise illégale d'intérêt" et annonce porter plainte

franceinfo avec AFP

Une plainte contre la Garde des Sceaux. La ville de Montpellier (Hérault) va porter plainte contre Nicole Belloubet pour "prise illégale d'intérêt" dans sa décision d'implanter une nouvelle cour administrative d'appel à Toulouse plutôt que dans le chef-lieu de l'Hérault, a annoncé son maire Philippe Saurel, samedi 25 janvier.

"Nicole Belloubet a menti, sur l'argent, sur le calendrier et sur la décision. Nous avons découvert que le bureau d'étude chargé d'évaluer les sites de Montpellier et Toulouse est situé à Blagnac. Son principal client est la métropole" toulousaine, a affirmé lors d'une conférence de presse Philippe Saurel, rapporte France 3 Occitanie. Les affaires administratives traitées à Montpellier sont aujourd'hui susceptibles d'appel à Marseille et celles de Toulouse à Bordeaux. La nouvelle cour administrative d'appel doit permettre de les regrouper. La décision définitive sur son implantation doit faire l'objet d'un décret au conseil d'État.

Plus d'affaires à Montpellier qu'à Toulouse

Dénonçant des accointances familiales et politiques de la ministre avec Toulouse, il compte déposer plainte, au nom de la ville, auprès de la cour de justice de la République, compétente pour juger les ministres pour les actes commis dans le cadre de leurs fonctions. "Nous pressentons (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi