"La ville du football, c’était plutôt Marseille" : la petite phrase de Leonardo qui risque de ne pas du tout plaire aux supporters du PSG

·1 min de lecture

C'est un exercice auquel il n'a jamais vraiment pris la peine de se soumettre. Ce mardi 10 novembre, le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leonardo a répondu, depuis le Parc des Princes, aux questions des supporters du club. Prenant un long moment pour ne rien éluder, le bras droit du président Nasser Al-Khelaïfi a balayé l'actualité du club, ses ambitions du moment et les choses à améliorer au sein de son organisation. Il a notamment été posé sur la table la question des transferts à venir. L'été dernier, aucune grosse star n'est venue compléter l'effectif, laissant certains fans sur leur faim. Après Neymar et Kylian Mbappé, difficile pourtant de chercher plus haut. Un nom pourrait toutefois revenir, c'est celui de Cristiano Ronaldo. Le quintuple Ballon d'Or, dont le salaire mirobolant serait devenu un boulet pour les dirigeants de la Juventus, continue d'être très convoité sur le marché en dépit de son âge. Mais le buteur portugais de 35 ans ne semble pas être une priorité pour Paris. "Le mercato, ce sont des opportunités. On a nos priorités, nos listes, nos contacts. Après, il y a des choses extras. Aujourd’hui, il n’y a pas de folie", explique l'ancien milieu de terrain de la Selecao, qui veut avant tout être raisonnable.

Lorsqu'on lui demande par ailleurs de se projeter, et de dire si ou ou non le PSG est capable de gagner la Ligue des Champions, Leonardo fait preuve d'optimisme. Il fait d'abord le bilan du moment : "Il faut avoir une grande équipe, une grande ville, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Qu'il se barre de ce bordel !" : Antoine Griezmann reçoit le conseil très cash de Bixente Lizarazu à propos de sa situation difficile en club
Ému, Patrick Montel fait ses adieux dans Stade 2 : "je referme la page d'un livre ce soir !" (VIDEO)
Vendée Globe : Samantha Davies et Romain Attanasio, un couple à la mer
Programme TV Vendée Globe : sur quelles chaînes et à quelle heure suivre le départ de la course ?
Armel le Cléac'h : "J'ai senti que la vie ne tenait pas à grand chose"... Le navigateur nous raconte son expérience la plus traumatisante (VIDEO)