Comment la ville d'Arcachon s'engage contre les violences faites aux femmes

·1 min de lecture

Si les violences conjugales s’imposent enfin comme un sujet majeur dans notre société, faut-il encore trouver les bonnes réponses pour y faire face. À Arcachon, toutes les habitantes de la commune, de 15 ans et plus qui le souhaitent, se verront proposer un bracelet connecté au poignet. La municipalité a présenté ce nouveau dispositif, à l'issue de la troisième journée consacrée à la lutte contre ces violences, comme un moyen efficace d'y faire face.

Un dispositif gratuit

Simple d’utilisation, gratuit, ce dispositif permet de signaler rapidement à des proches que l'on est en difficulté. Pour l'utiliser, il faut tout d'abord télécharger une application gratuite sur smartphone, "App Elle", et indiquer les numéros de trois personnes de confiance comme des membres de la famille ou des amis, qui téléchargeront également cette application.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

La bracelet, noir, souple, connecté au poignet, contient une puce et un bouton. "Quand la personne se sent agressée ou est agressée, elle appuie simplement sur ce bracelet qui alerte ses trois protecteurs", explique Yves Foulon, le maire d'Arcachon. "Les trois protecteurs savent où elle est car c'est géolocalisé. Deuxièmement, on entend les conversations. Ça permet, dans le cadre des investigations futures, d'avoir des éléments à charge pour retrouver l'agresseur potentiel."

Pris en charge par la mairie

Un bracelet d'alerte connecté que Sandrine a décidé d'adopter. "Quand on va beau...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles