La ville de Bruxelles envisage la mise en place du pass sanitaire

·1 min de lecture

Le port du masque dans la restauration est l'une des dernières mesures visibles à Bruxelles contre le covid-19. Mais la donne pourrait s'inverser dans la capitale belge. Le taux de vaccination complète dans la région bruxelloise n'est que de 52%, soit en retard par rapport à la Flandre et à la Wallonie.

Les autorités locales envisagent donc la mise en place d'un pass sanitaire pour donner un coup d'accélérateur. Un QR code personnalisé pourrait être demandé pour aller au restaurant, dans les bars ou dans les discothèques. L’idée désole Guy, patron du restaurant Umamido. "Cela me rend triste car notre secteur a déjà beaucoup souffert et là nous sommes presque pris en otage pour arriver à cet objectif", explique-t-il.

Le sentiment dans ce restaurant fait écho à celui de l'association bruxelloise de l'hôtellerie et de la restauration. Les professionnels s'inquiètent de voir cette mesure mise en place uniquement à Bruxelles et non pas à l'ensemble du pays. Les établissements qui s'appuient sur un service rapide craignent que de nouvelles décisions administratives fassent fuir la clientèle.

La France, le Danemark et l'Irlande ont pris des mesures similaires avec pour conséquence une augmentation du taux de vaccination. Le Premier ministre belge s'est rendu lui-même dans les rues de la capitale pour demander aux Bruxellois d'aller se faire vacciner. Le secteur de la restauration suit de près la situation épidémiologique et attend le verdict. Il est devrait être rendu le 17 septembre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles