La villa de Picasso à Mougins trouve preneur pour 20 millions d'euros

Culturebox (avec AFP)
La villa de Mougins dans laquelle Picasso a passé ses dernières années a été adjugée ce 12 octobre pour un peu plus de 20 millions d'euros à Rayo Withanage, un homme d'affaires néo-zélandais d'origine sri-lankaise. Cette vente aux enchères est l'énième rebondissement d'un feuilleton immobilier dont la Côte d'Azur a le secret, mêlant beauté, célébrités et grandes fortunes.

C'est donc l'homme d'affaires Rayo Withanage l'acquéreur du mas Picasso de Mougins, adjugé ce jeudi 12 octobre pour un peu plus de 20 millions d'euros au cours d'une vente aux enchères tenue au tribunal de grande instance de Grasse.

Aucun autre renchérisseur ne s'est présenté

Dans un premier temps, en juin, la mise à prix avait été fixée à 18,360 millions d'euros, avant que Rayo Withanage ne fasse une surenchère de 10% dans les 10 jours, portant ainsi la mise à prix à 20,196 millions d'euros. Ce 12 octobre, aucun autre enchérisseur ne s'étant présenté au tribunal, c'est donc cet homme d'affaires néo-zélandais d'origine sri-lankaise, à la tête de la société d'investissement immobilier BMB, fondée en 2004 avec un prince du riche Etat pétrolier de Brunei, qui a été adjudicataire du bien.

Le feuilleton à rebondissements de cette vente singulière n'est toutefois peut-être pas terminé car l'acquéreur a maintenant deux mois pour trouver les fonds nécessaires à son achat. "Rayo Withanage est propriétaire à compter de ce jour mais il doit encore payer le prix dans les deux mois", confirme Me Van Rolleghem, l'avocat de la banque néerlandaise Achmea Bank, créancier de l'ex-propriétaire des lieux, un particulier néerlandais défaillant. En janvier, on annonçait déjà de futures manifestations caritatives pour la promotion des arts et des soirées événements au profit du développement durable en collaboration avec Monaco et la ville de Mougins. De plus, selon l'avocat Maxime Van Rolleghem, le mas Picasso est une bonne affaire : "Beaucoup de villas de prestige valent beaucoup plus cher sur la Côte-d'Azur", relevait-il.

Dernière demeure de Picasso

Cette propriété située près de Cannes, dans les Alpes-Maritimes, avait été acquise en 1961 par le maître espagnol, juste après son mariage avec Jacqueline Roque, sa dernière épouse. Picasso y a créé pendant 12 ans et y est mort le 8 avril 1973.
 
Jacqueline Roque a vécu dans la maison jusqu'à son suicide en 1986. C'est (...)

Lire la suite sur Culturebox.fr



Picasso 1932 : zoom sur une année de la vie et de l'oeuvre d'un monstre de l'art
Les œuvres du "Mystère Picasso" réalisé par H.G. Clouzot dévoilées à Niort
Mougins transformé en musée de la sculpture à ciel ouvert
Street art : Alaniz s'inspire de Miyazaki pour donner des couleurs à Outreau
FIAC : l'oeuvre suggestive Domestikator finalement accueillie au Centre Pompidou

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages