Qui est Viktor Bout, le marchand d'armes qui pourrait être échangé contre Brittney Griner

Longtemps considéré comme le plus grand marchand d’armes au monde et condamné en 2012 à 25 ans de prison aux États-Unis, Viktor Bout pourrait rentrer très prochainement en Russie dans le cadre d’un accord d’échange de prisonniers, contre notamment la basketteuse Brittney Griner.

Viktor Bout est-il « le seigneur de la guerre », le plus grand marchand d’armes au monde, comme beaucoup l'ont présenté, ou juste un simple chef d’entreprise qui louait ses appareils sans savoir ce qu’ils transportaient, comme il l’affirme encore aujourd’hui ?

Dix ans après sa condamnation par la justice américaine, il pourrait désormais faire l'objet d'un échange de prisonniers contre la basketteuse Brittney Griner, récemment condamnée à neuf ans de détention, et l'ancien soldat Paul Whelan, qui purge une peine de seize de camp « à régime sévère » en Russie pour « espionnage ».

Un jeune officier du GRU

Né en 1967 à Douchanbé, l’actuelle capitale du Tadjikistan, Viktor Anatolyevich Bout est le fils d’un mécanicien et d’une mère comptable. À l’école, dans le système soviétique, il démontre très vite une passion et de bonnes prédispositions pour les langues étrangères, notamment l’esperanto, qu’il imagine devenir la langue mondiale.

Après sa scolarité, il part faire son service militaire dans l’Armée rouge avant de poursuivre des études à l’institut militaire des langues étrangères à Moscou, une institution qui forme notamment les futurs agents du GRU, la direction générale du renseignement militaire de l'armée soviétique.


Lire la suite sur RFI