VIH : un homme de 66 ans devient le 4e patient guéri

Pour la quatrième fois de l'histoire du VIH, un nouveau patient vient de guérir. Cet homme de 66 ans surnommé le patient "City of Hope" d'après le centre californien où il a été soigné, est entré en rémission après une greffe de moelle osseuse.

Quelques jours avant lIl a attendu d'être vacciné contre le Covid-19 en mars 2021 pour arrêter de prendre des antirétroviraux, et est depuis en rémission du VIH et du cancer.

Un espoir de traitement pour le cancer et le VIH

Après les patients de Berlin en 2011 et de Londres en 2020, en début d'année 2022 une femme d'origine métisse avait été déclarée en rémission complète apprenait-on via Reuters. Comme le patient "City of hope", les deux premiers patients avaient bénéficié d'une greffe de moelle osseuse et de cellules souches génétiquement modifiées pour bloquer l'implantation du VIH dans leur organisme. La 3e patiente dite "patiente de New-York" avait, quant à elle, reçu des cellules souches provenant du sang de cordon ombilical pour traiter sa leucémie. Son traitement innovant est encourageant car le sang de cordon est beaucoup plus facile à obtenir que les cellules souches adultes utilisées dans les greffes de moelle osseuse. Dans ce cas, le donneur ne doit pas être aussi étroitement compatible avec le receveur, ce qui permet d’espérer le traitement de dizaines de personnes atteintes à la fois du VIH et du cancer.

Toutefois, les médecins rappellent que ce type de traitement reste risqué voire mortel pour les patients qui n'auraient pas de cancer.

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Journée mondiale contre l'hépatite : connaissez-vous vraiment la maladie ?
Covid-19 : l'origine du virus enfin découverte ?
Piqûre de frelon : douleur, risques, que faire
CHIFFRES COVID. Ce jeudi 28 juillet 2022 : cas, les infos en direct
Myocardite et vaccin ARN anti-Covid : un risque "faible" et corrélé au délai entre les doses

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "À une période, on disait que c'était mauvais pour la santé : c'est faux !"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles