VIH : la pandémie de Covid-19 a entraîné une diminution des dépistages

Alors que le Sidaction démarre vendredi 26 mars, les tests de dépistage du sida ont diminué depuis le début de pandémie de Covid-19. "Il y a un impact de cette épidémie de Covid sur cette infection VIH en France et dans le monde. Nous savons aujourd'hui qu'il y a une diminution du dépistage de cette infection VIH avec une diminution de l'ordre de 50 à 60% selon les régions. Ceci est préoccupant, s'il y a du retard dans les dépistages, ça veut dire un retard dans la prise en charge thérapeutique des personnes vivant avec le VIH et donc des conséquences graves tant sur l'épidémie que sur le bénéfice de ces traitements pour les patients", explique Françoise Barré-Sinoussi, virologue et présidente de Sidaction, jeudi 25 mars. 1,7 million de nouvelles contaminations au VIH en 2019 Selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la Santé, il y a eu 1,7 million de nouvelle contamination au VIH à travers la planète en 2019. Pour la France, on estime qu'il y a 6 000 nouveaux cas par an, un chiffre stable depuis plusieurs années. "Certaines associations estiment que 25 000 personnes seraient séropositives en France, sans le savoir", explique Anaïs Hanquet. En 2019 à travers le globe 690 000 personnes sont décédées des suites du sida, un chiffre en baisse de 60% par rapport à 2004, année considérée comme le pic de mortalité par l'OMS. Un vaccin préventif contre le VIH serait bien à l'essai en France.