Viggo Mortensen : « Refuser le dialogue, c’est une démarche égoïste »

·1 min de lecture
Viggo Mortensen à la projection en avant-première de « Falling » à Copenhague, le 26 octobre dernier. Le film est sa première mise en scène, sur la base de son propre scénario. Initialement prévu en salle le 4 novembre, il sort enfin ce 19 mai à la faveur de la réouverture des cinémas.
Viggo Mortensen à la projection en avant-première de « Falling » à Copenhague, le 26 octobre dernier. Le film est sa première mise en scène, sur la base de son propre scénario. Initialement prévu en salle le 4 novembre, il sort enfin ce 19 mai à la faveur de la réouverture des cinémas.

Nous avions rencontré Viggo en octobre dernier au Festival Lumière de Lyon, à l'occasion de la projection en avant-première de Falling, son premier long-métrage en tant que réalisateur. Un superbe drame familial sur l'ultime tentative de dialogue entre un vieux fermier homophobe atteint de démence (Lance Henriksen) et son fils gay (Mortensen). L'ambiance était crépusculaire, les clusters de Covid-19 pullulaient, la seconde vague du virus déferlait et le temps maussade achevait d'attrister nos visages masqués. L'heure n'était donc pas à la fête, mais il en fallait plus pour dégriser Viggo Mortensen, ravi d'assurer la promotion de son film à travers l'Europe en partant de Madrid, où l'artiste vit avec sa famille. Antistar totale, convivial, Viggo se déplaçait pour Falling d'un pays à l'autre (France, Belgique, Hollande, Allemagne, Scandinavie, Pologne?), seul, en voiture de location, sans autre entourage que ses bagages. Il y a définitivement du Kerouac chez l'ex-Aragorn, alias Grand Pas, du Seigneur des anneaux.

Et aussi une marotte rigolote : avant que l'entretien ne débute, Viggo vous tire le portrait avec un petit appareil Polaroid et vous demande d'y apposer votre nom et la date du jour. Insolite et surprenant, à l'image de son long-métrage. Prévu initialement pour le 4 novembre, le film allait hélas tomber au champ d'honneur des sorties fauchées par le reconfinement du 30 octobre. En ce mercredi 19 mai, le temps reste incertain et les masques sur nos ne [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles