Vietnam : 5 ans de prison ferme pour avoir propagé le Covid-19

·2 min de lecture
Après une très bonne gestion de l'épidémie de Covid-19 l'année dernière, le Vietnam connaît un fort rebond épidémique avec 540 000 infections et plus de 13 000 décès cette année.

Au Vietnam, un homme a été condamné à 5 ans de prison ferme pour ne pas avoir respecté les règles de quarantaine du pays et avoir propagé le Covid-19 à au moins 8 personnes.

On ne rigole pas avec les règles de quarantaine au Vietnam. Le Van Tri, un Vietnamien âgé de 28 ans en a fait les frais en se voyant écoper d'une peine de 5 ans de prison ferme par le tribunal populaire de la province méridionale de Ca Mau après avoir été reconnu coupable de "propagation de maladies infectieuses dangereuses". 

Au mois de juillet, l'homme s'est rendu dans sa province natale de Ca Mau en provenance de Ho Chi Minh-Ville, qui faisait face à un violent pic épidémique à cette période, et n'a pas respecté la quarantaine obligatoire de 21 jours lors de son arrivée alors qu'il avait été testé positif au virus le 7 juillet. 

Il a provoqué la mort d'une personne

"La violation par Tri du règlement de quarantaine médicale à domicile a entraîné l’infection de nombreuses personnes par le Covid-19 et le décès d’une personne le 7 août 2021", a annoncé le tribunal dans sa délibération. Selon les médias nationaux, pas moins de 8 personnes ont été infectées à cause de lui.

Ce n'est pas la première fois qu'une personne est condamnée à de la prison par les autorités vietnamiennes pour ces chefs d'accusation. Au mois de mars, un steward de la compagnie Vietnam Airlines a écopé de 2 ans de prison avec sursis pour avoir rompu son isolement une semaine après son retour du Japon, au lieu des deux semaines obligatoires. Au mois de juillet, un homme de 32 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme, également après avoir été jugé coupable d'avoir répandu des maladies infectieuses dangereuses.

À LIRE AUSSI >>> Covid-19 : ce que l’on sait sur le variant vietnamien

Le Vietnam est l’un des pays où la stratégie zéro Covid a connu le plus de succès pendant la première année de pandémie grâce à des tests de masse, une recherche pointilleuse des cas contacts, des restrictions strictes aux frontières et une quarantaine très rigoureuse. Mais depuis le mois de mai, le pays subit une forte hausse des contaminations et ne parvient pas à endiguer l’épidémie. La grande majorité des cas et des décès dans le pays ont été enregistrés depuis la fin du mois d’avril dernier.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles